Accueil du site > Découvrir Bruz > Histoire > L’hommage aux aviateurs du Box Car

L’hommage aux aviateurs du Box Car

Contenu de la page : L’hommage aux aviateurs du Box Car

L'hommage aux aviateurs du Box Car

Ce 7 juin 1944, à 16h précises, 39 avions décollent de la base aérienne de Lavenham, dans le Suffolk. Leur cible : Angers. Les deux escadrons de bombardiers doivent pilonner la ville. Mais la visibilité n’est pas bonne sur les bords de la Maine, la formation se rabat alors sur la gare de triage de Châteaubriant, à 60 km à l’ouest.
Sur le retour, en remontant vers l’Angleterre, une partie de l’escadrille survole Rennes où les Allemands ont installé une batterie anti-aérienne, une “flak”. Le B-24 du lieutenant Floyd Schwab est pris comme cible et reçoit un coup direct. La forteresse volante s’enflamme et part en piqué. Trois hommes sautent alors par l’écoutille arrière, deux sont en feu. Quelques secondes plus tard, le Box Car se désintègre et s’écrase sur Bruz.

Trois prisonniers, sept disparus

Témoin de la scène, Madame Racapé raconte : « Des débris de l’avion sont tombés sur le secteur de la Rabine. Un moteur, un morceau de carlingue et une aile ont atterri à côté de chez Monsieur Sauri, au Bas Launay, et ont mis le feu à un pailler. Plusieurs témoins ont vu deux ou trois parachutes prendre feu pendant leur descente. Les Allemands ont cherché dans tout le secteur… ».
Trois hommes, dont le lieutenant Schwab, ont finalement survécu au crash et seront faits prisonniers par les Allemands. Le corps du lieutenant August Olsen est retrouvé dans le parc du château de Blossac, où il sera enterré jusqu’à la fin de la guerre.

L’hommage des Bruzois

Le 9 juin 2012, des dizaines de personnes ont assisté à l’hommage rendu à l’équipage du Box Car. Parmi elles, la famille du lieutenant Olsen qui a traversé l’Atlantique pour se recueillir là où le jeune aviateur a trouvé la mort, loin de son Indiana natal, il y a 68 ans.
Avant la cérémonie, ses proches s’étaient rendus au cimetière américain de Saint-James où reposent cinq des dix aviateurs. Un moment d’émotion que Dan Olsen, le neveu d’August, a dédié à l’épouse du lieutenant Schwab, décédée au mois de janvier de cette année.
Une stèle a été dévoilée, comme un nouveau jalon posé là pour que les générations futures se souviennent que de jeunes Américains volontaires ont fait le sacrifice de leur vie pour notre liberté.

Merci aux passionnés de l’Absa

L’association bretonne du souvenir aérien 39-45 a joué un rôle majeur dans l’organisation de cet hommage. Pierre Mahé s’est notamment beaucoup impliqué pour retrouver les familles des aviateurs, avec l’aide de Robert Stuard, représentant de la Lacey Davis Foundation.
A l’occasion, de cet événement, l’Absa a également présenté à la Maison des associations une très belle exposition d’objets récupérés sur les épaves des avions tombés pendant la guerre.

Plus d’infos sur www.absa3945.com

En images

 - JPEG - 373 ko  - JPEG - 365.2 ko  - JPEG - 551.8 ko  - JPEG - 381.9 ko

Télécharger

L’histoire du BoxCar
octobre 2012
PDF - 1.5 Mo
Télécharger

retour en haut de page